Nicolas Sarkozy : “Je vous demande de vous rassembler derrière François Fillon”

Chers amis,

Notre ancien Président, Nicolas Sarkozy, a publié ce mardi un message vidéo de soutien à François Fillon :

Cliquez pour voir la vidéo

N’hésitez pas à partager ce message au maximum sur Facebook et Twitter.

Michaël SERTAIN

Nous avons quitté le conseil municipal…

Ce lundi soir, le 27 février, mes colistiers et moi-même avons décidé de quitter le conseil municipal à la suite des commentaires inacceptables du maire de Creil, Jean-Claude Villemain, concernant mon intervention dans le cadre du débat d’orientation budgétaire.

Cette année, nous avions décidé d’axer notre intervention sur la nécessité de mettre en oeuvre des actions concrètes en matière de revitalisation des commerces de notre ville et surtout de faire un effort budgétaire supplémentaire en matière de sécurité des personnes et des biens sur la voie publique. J’ai notamment rappelé le décès récent près du supermarché Match de Creil d’une personne qui a été renversée alors qu’elle était toujours sur le trottoir.

J’ai dans ce sens rappelé la responsabilité collective qui était la notre en matière de sécurité, et cela s’adressait à tous les élus du conseil municipal quelque soit leur étiquette, et notre devoir d’assurer à nos concitoyens un environnement sécurisé.

Le maire a du mal interprété mon intervention car il m’a alors accusé de faire ce que l’on appelle de “la récupération politique sur le dos d’un mort”.

Je prends à témoin tous les élus, et tous les Creillois pour dénoncer cette calomnie. Calomnie qui démontre encore une fois l’incapacité du maire à prendre en compte la moindre remarque de l’opposition même lorsque cette dernière se veut constructive.

Je vous invite donc à retrouver ci-dessous mon intervention lors du débat d’orientation budgétaire et à vous rendre sur le site de la mairie pour ré-écouter l’enregistrement du conseil municipal du 27 février 2017. Ces 2 documents prouveront l’ignominie du maire du Creil à mon égard.


Intervention de Michael Sertain – DOB 2017 – Ville de Creil
Conseil Municipal du 27 février 2017
Chef de file de l’opposition – Les Républicains – Centristes et DVD

Monsieur le Maire, chers collègues,

Comme vous le savez ce débat d’orientation budgétaire est un moment important de la vie de notre commune, qui va structurer pour l’année en cours les choix politiques de la majorité.

Contrairement aux années précédentes, je ne vais pas revenir point à point sur toutes les incohérences que nous avons pu relever dans cette présentation. Vous connaissez ma position sur ce budget et sur ces lacunes d’ailleurs mes collègues reviendront sur certains de ces points.

Mais je souhaite simplement alerter et éclairer cette assemblée sur nos capacités d’actions et sur les orientations que nous préconisons.

J’aimerais, tout de même, faire part de notre étonnement concernant les inexactitudes des documents transmis. Par exemple, les évolutions en pourcentages présentées sur la page 26 du documents et relatifs au budget de fonctionnement sont quasiment tous faux. Par exemple, le poste « autres dépenses » qui passe de 0,3 M€ à 0,3 M€ représente une augmentation de +12,6% ou encore « le résultat de fonctionnement reporté » qui passe de 0,7 M€ à 1,1 M€ présente une évolution de +71,2 % au lieu de + 57%. Je ne donnerais pas d’autre exemple mais dites vous bien que cela peut nous induire en erreur dans notre compréhension globale de votre présentation.

En matière de masse salariale vous prédisez encore une diminution des charges liées au personnel en passant cependant le nombre des ETP de 694 dans le DOB 2016 à 705 en 2017 tout en omettant de nous signaler l’impact que le changement de catégorie et d’échelon aura sur le budget. Déjà que le poste des charges de personnel pèse près de 65% sur les dépenses de fonctionnement alors que la moyenne est de 55%, il est indispensable comme vous le précisez de prendre des mesures pour réduire l’absentéisme de nos agents et donc réduire le recours aux remplacements qui viennent peser encore plus sur les charges de fonctionnement.

Vous dites que l’absentéisme à Creil est similaire à celui observé dans d’autres communes de même taille mais vous ne donnez aucun chiffre – quel est donc ce chiffre pour Creil ? Les chiffres édités dans le panorama Sofaxis qui fait référence en la matière, annonce que les collectivités locales connaissent un taux moyen d’absentéisme de 10% (mais que cela augmente proportionnellement à la taille de la collectivité) ramenés à Creil cela signifie 70 personnes absentes toute l’année. Il faut donc lutter contre l’absentéisme et mettre en place en plus de vos mesures un programme sportif accessible gratuitement pour les agents afin de les tenir en bonne forme et donc en bonne santé.

Passons sur ces problèmes d’erreurs et d’oublis car l’important c’est Creil et ce que vous comptez y faire pour la développer et nous souhaitons vous faire de quelques recommandations qui nous semblent urgentes à mettre en œuvre.

Tout d’abord concernant les commerces de centre-ville, il a été décidé par le passé de transférer la compétence du développement économique à la communauté d’agglomération mais nous ne pouvons nous résoudre à attendre les résultats prévisibles d’une étude sur la santé de nos commerces de centre-ville. Nous circulons tous dans notre ville et nous voyons bien quel est le constat. D’ailleurs, nous disposons toujours dans notre ville, d’une maire adjointe en charge des commerces et de l’emploi donc cela signifie bien que vous considérez que cette compétence est toujours du ressort de la ville.

Pour nous le constat est simple, les fermetures se multiplient et le centre ville devient une sorte de gruyère commercial dans lequel il nous arrive de trouver un commerçant perdu au milieu de plusieurs cases vides. Et ce n’est pas en faisant appliquer une taxe facultative sur les enseignes de nos commerçants ou en prévoyant une augmentation des taxes sur les surfaces commerciales au niveau communautaire que vous allez inverser la tendance, bien au contraire.

Nos recommandations, vous les avez depuis fin 2015 et je tiens ici un exemplaire à votre disposition de ce rapport de près de 50 pages présentant nos recommandations et celles des commerçants qui ont participé à ce groupe de travail. La moindre des choses aurait été de nous apporter une réponse suite à l’envoi de ce rapport. Cela aurait été une marque de respect face à une opposition qui se veut constructive. Ces recommandations sont toujours d’actualité et je vous invite à en prendre connaissance et à partager avec l’association des commerçants de Creil.

L’autre point dont la mise en œuvre nous semble indispensable dès cette année c’est la sécurisation des personnes et des biens sur la voie publique. L’actualité récente nous l’a encore démontré tragiquement. Hélas, nous ne pouvons nous contenter d’une indignation supplémentaire sans effet.

Nous vous demandons de mettre en oeuvre dès cette année un projet de vidéo-verbalisation des contrevenants en appliquant une tolérance zéro sur les comportements or du code de la route. Il s’agit de verbaliser la vitesse, les conduites dangereuses ou les stationnement dangereux à proximité des passage piéton (je vous rappelle que par décret que 2 juillet 2015, le stationnement à moins de 5 mètres d’un passage piéton est interdit et doit faire l’objet d’une verbalisation et d’un enlèvement du véhicule).

Il semblerait que les efforts de prévention ne soient pas suffisants il faut donc passer à la répression et à l’action. Allons-nous continuer à accepter ces morts et ces blessés sans rien faire ? La population nous attend sur ce point et nous devons être collectivement à la hauteur de l’enjeu. Nous devons mettre en œuvre ce programme en l’accompagnant d’un renforcement des effectifs de la police municipale. Nos agents doivent être assez nombreux pour assurer une présence permanente sur la voie publique et cela 24h/24.

Nous devons encore mettre en œuvre des constructions sur la voie publique pour limiter la prise de vitesse sur certaine portion de nos rues.

L’objectif que nous devons nous fixer doit être : 0 mort à Creil sur la route.

Ce que je souhaite, c’est voir une réelle ambition pour notre ville ; c’est investir pour faire revivre les commerces et l’activité économique; c’est améliorer le cadre de vie, la propreté et surtout la sécurité des personnes et des biens. Nous sommes à votre disposition pour discuter plus précisément de ces recommandations.

Michaël SERTAIN

Carnet de Campagne F. FILLON – 27 février 2017

Télécharger (PDF, 1.07MB)